22 octobre 2009

Trek dans les montagnes de Chiang Mai: balade a dos d'elephant, ascencion pluvieuse, nuit chez les Karen et rafting: l'aventure!

Sawat di kah les amis!

Comme nous l'avons ecrit precedemment, Chiang Mai merite que l'on s'y pose tranquilement pour explorer sa Region. Pour ce faire, notre instinct d'exploratrices nous a bien sur poussees a nous faire un trek dans les montagnes junglesques. Nous sommes donc parties a la rencontre des Karen, l'une des 20 tribus du Nord de la Thailande, vivant encore dans les villages reclus, sous un mode de vie relativement traditionnel. Mais la nuit dans les maisons en bambous, ca se merite...

Pour se donner du courage avant l'ascencion de 3 heures dans la jungle, les trekkeurs du lundi ont le droit a une distraction plutot motivante: une balade a dos d'elephant! Pour grimper sur les imposants pachydermes, nous avons du monter sur une plateforme. Le pas legerement hesitant, chacun a pose le pied sur la bete avant de s'installer sur une banquette, ou sur le cou de l'animal (faute de montures suffisantes!). Et c'est parti pour une balade dandinante, a pas pose, sur les chemins boueux. Les elephants suivaient les ordres de leurs mahouts (dresseurs)... La force tranquille, jouant de la trompe pour attraper la banane qu'on leur tendait ou pour s'abreuver dans la riviere, le pas sur dans les montees boueuses, et trainouillant un peu par moment... Franchement, on n'a pas voulu les contrarier!

Apres un dejeuner "bol de riz frit" pour faire le plein de sucres lents, nous sommes partis a l'assaut de la montagne sous un soleil de plomb.
Apres une petite mise en jambes sur la route, notre groupe s'est aventure dans la jungle, suivant sans probleme majeur le rythme pas trop mechant impose par nos 2 guides. Of et Don, 2 petits jeunes, l'un a la meche stylee et l'autre chausse de sabots style "crocs" n'en etaient pas moins pros... Attentifs au moral de la troupe, ils ont su nous amenager des pauses, pendant lesquelles ils n'ont pas hesite a nous faire la lecon de choses, repondant a nos questions sur la nature ou sur la vie dans les montagnes. Oui, il y a des elephants qui se baladent; leurs proprietaires les laissent se nourrir dans la nature parce que sinon, ca reviendrait a cher (deja qu'un pachyderme, ca coute le prix d'un 4X4!). Non, on n'a pas vu de singes parce qu'ils craignent les hommes (qui les chassent) et vivent bien plus loin dans la jungle. Oui, les vers des bambous sont tres bons a manger et valent leur pesant de cacahouetes au marche!
A mi-parcours, nous avons fait une petite pause baignade dans une chute d'eau bien rafraichissante. Le ciel s'assombrissant serieusement, nous ne nous sommes pas eternises. Malgre tout, on n'echappe pas aussi facilement aux averses de mousson... A peine repartis, une lourde pluie s'est abattue, trempant jusqu'aux os les 2 anglais peu prevoyant qui n'avaient pas de cape de pluie... Bon, meme pour ceux qui etaient equipes, l'orage a un peu complique la 2eme partie de l'ascencion, rendant boueux et glissant le chemin deja bien pentu! Malgre quelques petites glissades, et une progression difficile, nous sommes bien arrives au village avant la nuit! Nous avons decouvert la maison en bambous dans laquelle nous allions passer la nuit: un grand dortoir avec des nattes et des moustiquaires, une "salle a manger" et une cuisine "equipee au feu de bois": decor rustique epure ideal pour les aventuriers...! Pour detendre nos petits muscles endoloris, une bonne douche froide, une Chiang ou un Coca frais et un massage par les femmes karen ont ete parfaits. Nous avons ensuite deguste un excellent curry prepare par Of avant de pousser la chansonnette accompagne a la guitare par Don. L'occasion d'ecouter la version thais de No Woman No Cry (No whisky I die), ou le top 10 des chansons paillardes hollandaises... Excellente soiree pour terminer une tres chouette journee. Le lendemain s'annoncant tout aussi intense, nous n'avons pas trop traine pour nous coucher... a l'abri sous nos moustiquaires!

Enfin, a l'abri, on n'en n'est pas sures pour Vinciane qui se reveillant pour apprecier un splendide lever de soleil a 6h30, a eu la desagreable surprise de decouvrir des dizaines de boutons sur les bras, et le dos... Certes, elle commence a etre habituee a etre le festin privilegie des moustiques, mais ayant dormi avec des manches et pattes longues, elle s'interroge sur la provenance de cette eruption soudaine! Et Caro ayant dormi sur la natte voisine, tout comme les autres membres du groupe, dans la meme piece, ont ete totalement epargnes! On s'interroge et Vinciane se gratte... Pour calmer les demangeaisons, elle s'est badigeonnee de baume du singe...
Apres un petit dej toast et oeufs brouilles, nous avons entame notre descente vers la riviere par ... une montee pour passer de l'autre cote de la montagne. Apres une heure de marche pas evidente sous le soleil, mais sur la pente boueuse, nous avons atteint une grosse chute d'eau ou certains se sont baignes. Puis nous avons longe la riviere, la traversant plusieurs fois sur des pierres en certains passages rendus difficiles par les pluies torrentielles.
Apres ce petit trek matinal, nous avons enchaine par une experience sportive inedite pour la plupart d'entre nous: une descente en rafting qui, au vu du debit de la riviere (niveau 3-4 pour les connaisseurs), s'annoncait un peu flippante. Encourages et rassures par les guides, brieffes par les instructeurs, equipes de gilets et de casques, nous avons pris place a bord de 2 embarcations et nous sommes lances dans les eaux tumultueuses de la riviere. Le premier passage agite dans les rapides parfaitement maitrise grace a notre travail d'equipe (et un tout petit peu a l'instructeur...), nous nous sommes vraiment eclates lors des 45 minutes de descente. Changement de "bateau" ensuite, nous avons embarque sur des radeaux en bambous, et fait une petite descente pepere, surtout pour le folklore! Deux petites seances navigations tres "rafraichissantes".

De retour sur la terre ferme, nous avons pris un dejeuner bien merite avant de mettre le cap en minibus pour Chiang Mai. Pour prolonger l'aventure avec nos collegues de trek, nous nous sommes donnes RDV pour une soiree Boxe Thai en ville. Apres une bonne douche et une lessive imperative, nous sommes donc sorties au Loi Kroh Boxing Centre. Nous y avons assiste a des combats non fictifs de minots de 10-12 ans deja tres combatifs et de boxeurs confirmes dans un athmosphere intense, entre supersition et adrenaline, chargee de l'odeur de sueur et de camphre. Meme pour les reticents aux sports de combat, le spectacle est a voir: la preparation, la concentration, l'engagement et le respect des boxeurs et de leurs clans sont impressionants. Et puis le cadre vaut le detour aussi, avec tous ses bars a lady-boys dans l'enceinte et l'allee menant au ring...!

Nouvelle soiree depaysante et reussie... Nous nous sommes couchees crevees des efforts du treks et de l'intensite a suivre les combats. Les prochains jours a Chiang Mai seront consacres au repos... Ecritures de cartes (et blog tiens!) et massage au programme!

Bises a tous

Les 2 nouilles trekkeuses!

Posté par carobenz à 14:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Trek dans les montagnes de Chiang Mai: balade a dos d'elephant, ascencion pluvieuse, nuit chez les Karen et rafting: l'aventure!

    Wahooo

    Wahoo !!!!!! Ca devait etre super sympa ce trek a dos d'elephant ! Une grande epopee !
    Profitez bien, bisous

    Posté par Lolotte et Ghis, 23 octobre 2009 à 23:15 | | Répondre
Nouveau commentaire