09 octobre 2009

Sawat di kah les amis!

Et oui, comme vos rudiments de malais sont tres bons, vous vous dites que cette accueil chaleureux sur cet article n'est pas d'usage en Malaisie... Normal, puisque nous sommes arrivees hier en Thailande, derniere etape prevue de notre periple, meme si on envisage une petite incursion au Cambodge, au moins pour les celebres temples d Angkor!

Mais n'oublions pas la Malaisie trop vite. Nous vous avions laisses reveurs en vous parlant de notre excursion Robinsonnes sur les Iles Perenthians. Apres une traversee express du pays en minibus nous avons embarque sur un speedboat pour un transfert tout aussi rapide, decoiffant, notre embarcation filant et se fracassant sur les vagues, pour le plus grand bonheur du "capitaine"... et du notre aussi! (Caro n'a meme pas ete malade!)

N'ayant betement pas reserve notre hebergement, nous nous sommes fait deposer a Long Beach, la plage principale de la petite ile, et avons du marcher 10 bonnes minutes a travers jungle, sac sur le dos pour arriver de l'autre cote de l'ile... Le poids des sacs, la chaleur et les reponses "desole, c est complet", nous on fait un peu stresser. Mais nous avons finalement trouve un petit chalet avec ventilo, moustiquaire, et SDB (sans lavabo!)... Rudimentaire et avec une "legere" odeur de pipi de chat... mais c'est ca l'aventure!

Nous n'avons pas du partir pecher notre diner, plusieurs petits cafes/paillotes se trouvant sur la plage. Le temps s'est brusquement assombri et un enorme orage a eclate pendant notre diner. Les filets de protection contre la pluie installes par les locaux ne suffisant pas, nous nous sommes refugiees a l interieur et avons ainsi fait la connaissance de Jean, un francais globe trotteur qui a du attendre une accalmie pour rejoindre l'autre cote de l'ile, bien aide par la lampe et la cape de pluie de Vinciane!

Le lendemain, apres une bonne grasse matinee, nous avons profite d'une petite plage deserte, a 2 pas de notre "chalet". Baignade difficile a cause des coraux, mais bonne trempette quand meme... Que c est bon de ne rien faire sous les cocotiers! Le soir, nous avons apprecie un joli coucher de soleil. Puis nous avons diner d'un tres bon barbecue de poisson (homard et crevettes, miam!) avec Jean puis sommes "sorties" de l autre cote de l'ile, plus "branche"... Retour sans soucis, grace a la belle lueur de la pleine lune!

Pour notre dernier jour aux Perhentians, nous avions un programme charge: plage! Nous avons suivi Jean, qui avait deja fait le tour de l'Ile, pour atteindre une plage permettant de se baigner reellement. Apres un petit moment bronzette entrecoupe de plongeons, et un coca dans un resort cabane bien cache, voyant le ciel menacant, nous avons entrepris une retraite rapide vers notre plage... Mais nous n avons pas pu eviter un gros orage nous trempant en 2 minutes, ce qui a rendu notre marche dans la jungle en claquettes un peu sportive! Le temps se calmant dans la soiree, nous avons pu diner au sec... ou presque, vu l'humidite ambiante!

Pour quitter les Perhentians, nous avons pris un speedboat de notre plage, evitant ainsi une marche sac a dos assez penible. A Kuala Besut, nous avons pris un transfert pour Penang, au nord ouest de la Malaisie, qui est un point de chute ideal pour un transfert en Thailande.

Arrivees a Georgetown, ville principale de l'Ile de Penang, dans l apres-midi, nous avons commence par une "petite demarche administrative" d'importance majeure... En effet, nous avions appris 2 jours plus tot, par hasard, que entrant en Thailande par bus, notre passeport nous permettrait de n'y rester que 15 jours, ce qui perturbait pas mal nos plans (obligation de sortir au Laos, ou au Cambodge rapidement!). Heureusement, notre auberge, comme la plupart, offrait de vous obtenir un visa de 30 jours pour la modique somme de 5 RM (1euro...). Mission accomplie des le lendemain donc!
Puis nous nous sommes baladees dans Little India, tres musicale et coloree, toujours en plein festival Deepavali. L'attraction supplementaire pour tout le quartier, et pour les comeres que nous sommes: une vieille baraque delabree, sur le point de s'ecrouler dans la rue apres de fortes pluies et l'intervention des pompiers (tenues militaires kaki/fluo du plus bel effet!)!
Nous avons egalement apprecie les jolis maisons de l epoque coloniale, en bon etat, et qui valent a la ville son statut de Patrimoine de l'Humanite.

Le lendemain, nous sommes allees visiter la plus grande ferme de papillons du monde en nombre d'especes et de specimens. Nous avons bien sur pris beaucoup de photos de ces jolis volatiles et de quelques insectes fascinants (si, si!) comme ces mantes-feuilles au camouflage dement!
Petite anecdote pas tres plaisante, a l'aller dans le bus. Un malais bien emeche nous a un peu traitees de tous les noms, avant de se faire a moitie etrangler par un autre passager n'aimant pas trop se faire insulter... Pas trop de peur, ni de bobo, mais on s'en serait quand meme passe!
Pour nous remettre de cette journee, nous nous sommes offert une bonne pizzeria et un petit cocktail pas tres typiques, certes, pour notre dernier diner en Malaisie, mais bien agreables! 

Hier, nous avons pris notre minibus pour la Thailande. Vous saurez tout de ce passage de frontiere au prochain episode, un peu de patience!

Sawat di kah!

Posté par carobenz à 10:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Sawat di kah les amis!

Nouveau commentaire