Breizh Vadrouille en Asie

17 novembre 2009

Kho Chang, la plage, les cocotiers, des apéros les yeux dans l'eau... pour continuer à rêver!

Sawat dee kha les amis!

Nous nous l'étions promis, parce que nous le valons bien, parce que si les meilleures choses ont une fin, autant la vivre en maillot de bain... Nous avons passé nos 3 derniers jours de vadrouille sur la plage de Kho Chang, encore une île de carte postale au sud est de Bankgok.

Bien que le trajet pour y arriver ait été un peu plus long que prévu (bus + bateau + taxi = 8 h!), nous avons pu profiter de 2 jours complets de bronzette sur Lonely Beach, à 2 pas de notre bungalow.

Une plage pas trop bondée, bordée de cocotiers, une eau plutôt tempérée (27° C ?)?, un soleil resplendissant, une terrasse de bar sur pilotis... Etonnemment, nous n'avons pas eu trop de mal à nous adapter à cet environnement hostile: tenue étudiée, maillot de bain ajusté et paréo coordonné, position "crêpes bretonnes bien beurrées, juste dorées, pas cramées", littérature anti mal de tête, à lire entre deux trempettes dans les vagues gigantesques du Golfe de Thaïlande... 

Nous avons donc passé 2 jours éprouvants à Koh Chang, comme une préparation mentale pour appréhender dans les meilleures conditions de motivation notre retour à la maison...!

Koh Chang Guingamp/Loctudy, ça se fait tranquilement: 1h de tuk tuk, 1h de bateau, 6h de bus, 1/2h de taxi, 6h d'attente à l'aéroport de Bangkok, 12h20 d'avion pour Londres, re-5h d'attente à l'aéroport, re 1h de vol pour Paris, le très sympathique taxi-Mamelli, 1h d'attente à Montparnasse, 3h30 de train jusque Guingamp / 4h30 pour Brest pour Caro, pour enfin! l'accueil en fanfare sur le quai de la gare qui nous fera supporter le 1/4h pour atteindre Goudelin pour Vinciane et 1 bonne h pour Loctudy pour Caro... Les 2 vadrouilleuses aiment voyager et prolongent le plaisir...

Quand nous serons remises du jet-lag cumulé sur l'année, trouverons-nous l'énergie nécessaire à conclure notre récit? Hummm dans le doute, disons ceci: "C'était chouette, on a tout aimé, on ne regrette rien! Un Grand Merci à nos fans inconditionnels (On a les stats, et noté les noms..." ;-)

Besitos a todos! See you soon! ลาก่อน!

Posté par carobenz à 19:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 novembre 2009

Bangkok culturelle et festive: Grand Palace dore et Loi Krathong illumine!

Sawat dee kha les amis!

Ayant quitte Phimai de bonne heure dimanche (1er nov, aïe, il nous reste moins d'une semaine!), nous sommes arrivées sans encombre a Bangkok en début d'apres-midi. A la gare, nous avons pu prendre un taxi-meter, et donc ne pas nous faire avoir cette fois (après l'experience tuk tuk a 4h30 lors de notre passage express par la capitale avant de rejoindre Kanchanaburi, qui nous avait coûté un bras... !).

Installées dans notre hostel, sobre et néanmoins propre et bien situé, à l'écart de l'agitation urbaine, nous sommes allées faire un tour dans Khao San Road, rue piétonne hyper touristique toute proche. Entre stand de tee-shirt et babioles souvenirs, salon de massage et bars bruyants, nous nous sommes laissées tenter par une expérience originale: un fish scrub... Comprenez un nettoyage des pieds par des centaines de petits poissons avides de peaux mortes! Et un fou-rire incontrôlable pendant les 5 premières minutes de chatouilles! Finalement, nous nous sommes habituées a ce picorement relaxant, et sommes restées 1h! Nous ne sommes pas sûre de l'efficacite de ce traitement sur nos pieds de vadrouilleuses, mais pour le fun, ca valait le coup!

Revigorées, nous sommes parties a l'assaut des Malls de Bangkok, ces grand centres commerciaux où toute capitale expose fièrement ses signes de modernité... Entre 150 stands de téléphones portables, et boutiques de luxe, nous avons eu du mal a trouver des souvenirs potables... En shoppeuses bredouilles et fatiguées, nous nous sommes rabattues sur un Mac Do, même pas fun, pas une petite originalite Thai!

Depuis notre arrivée en Asie, nous avons visité beaucoup de temples chinois, hindous, et boudhistes. En Thailande, malgre nos efforts pour différencier les styles et époques dvaravati, khmers et bien d'autres, ce qu'on préfère dans les Wats, c'est les boudhas qui brillent et les autels fleuris.
Sachant qu'il y a plus de 300 temples a Bangkok, et que notre curiosite est limitee par le temps, nous avons choisi de visiter le Grand Palace, équivalent touristique thai disons de Versailles... Bref historique : cette demeure royale a été construite sur commande de Rama 1er, qui a déplacé la capitale de Thonburi à Bangkok en 1785. Longtemps habite par la Dynastie des Ramas, le somptueux Palais est aujourd'hui utilise pour les couronnements. Dans son enceinte, se trouve le Wat Phra Kaew, temple du Boudha d'émeraude. En jade en fait, ce boudha est bien sûr très vénéré, malgre sa petite taille -66 cm- et le fait qu'il soit perché sur un autel de 10m de haut... Bien sûr, seul le Roi peut s'en approcher!
Pour que notre visite ne se limite pas a pousser des "oh! ah!" admiratifs devant les temples, statuettes et boudhas dorés, les fresques et les céramiques colorées, nous avons pris des audio-guides... Ce qu'on en a retenu... "Ouah! C'est beau!"

Après 2 heures d'émerveillement sous un soleil de plomb, nous sommes allées trouver un peu de fraîcheur dans le parc et la Maison Vimanmek, plus grande maison en tek doré du Monde, ancienne résidence royale plutôt de style "colonial". Pour la voir en photos, googlez, parce qu'on a du laisser toutes nos affaires en consignes. Sinon, la visite guidée en anglais teinté d'un fort accent thai était très divertissante!

Après ces 2 visites royales, nous ne pouvions manquer un événement populaire incontournable: Loi Krathong, le festival des lumières. Chaque année, lors de la pleine lune du 12ème mois lunaire (ça tombe généralement en novembre), la tradition veut que chaque thai dépose une barque fleurie et illuminée d'une bougie sur la rivière, tout en faisant un voeu. Nous avons donc suivi la coutume, et acheté notre petit krathong a l'un des nombreux stands installés dans la rue pour l'occasion, et l'avons mis a l'eau en souhaitant la paix dans le monde... Dans une ambiance très festive et familiale (alcool interdit aux abords de la rivière, on évite les dérives style Fête de la Musique!), nous avons regardé les petits radeaux et de grands bateaux enguirlandés, et assisté a des concerts et spectacles de danses et de musiques traditionnelles. Une bien chouette fête!

Pour notre dernier jour à Bangkok, le soleil avait laissé place à de gros nuages et à un vent violent nous faisant presque regretter d'être en short ou en jupe... Presque un vrai temps de Toussaint!

Nous aurions bien visité un marché flottant mais nous n'avons pas trouvé le courage pour un lever avant l'aurore et une expédition en bus et bateau un peu longue... Cela étant, nous avons tout de même expérimenté avec plaisir le mode de transport fluvial avec le Chao Phraya River Express, grosses embarcations qui naviguent sur la rivière et zigzaguent d'une rive à l'autre à toute allure! Bien plus efficace et plus abordable que les navettes Batobus sur la Seine! 

Nous sommes descendus non loin du quartier chinois, vers le Pak Khlong Market où nous nous sommes promenées dans le dédale des étals colorés et parfumés de fruits et légumes et de fleurs. Piments rouges ou verts, oignons roses, fèves, tamarin, ananas... tubercules, fruits exotiques ou épices indéterminés... Les commerçants locaux viennent s'approvisionner et les tuks tuks sont chargés à bloc d'énormes sacs! Les étals de jasmins, roses, orchidées à profusion embaument d'un parfum délicat... Nous aurions aimé en ramener de gros bouquets pour nos mamans, mais on doute que cela aurait supporté le voyage!

Nous avons ensuite repris le bateau, et testé le Sky-Train, métro aérien qui traverse la ville à au moins 20m de haut, pour nous rendre au Pratunam Market dans l'espoir de dénicher Le souvenir original qui nous manquait... Vaine quête puisqu'on y a trouvé que les classiques statuettes boudhas, housse de coussins à éléphants pailletés... De quoi regretter le super marché de Chiang Mai! La pluie commençant à tomber, nous avons décidé de rentrer, et sommes grimpées dans un tuk-tuk dont le chauffeur nous promettait de se faufiler entre les voitures pour éviter de rester trop longtemps dans les embouteillages. Apres 20 minutes à un feu, nous notre tuk-tuk driver a effectivement fait preuve de ses talents de pilote, et nous avons filé sur les grands axes, les voies de bus, dans les ruelles, voir limite à contre-sens... Chouette promenade, même si dans un énième bouchon, nous avons du abdiquer à 5 minutes de notre destination et finir à pieds!

Même si la vie nocturne de la Capitale est réputée, boîtes de nuit ou ping-pongs shows ne nous tentant pas spécialement... pas de folie pour notre dernière soirée à Bangkok! Une pizza et au lit... On vous promet, pour la dernière soirée en Thaïlande à Kho Chang, ce sera cuisine Thaï!

Posté par carobenz à 15:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2009

Detente zen sur les bords du Mekong

Sawat dee kha les amis!

A Nong Khai, le patio ombrage et la vue imprenable sur le Mekong et le Laos voisin de la Mutmee Guest House ont ete une invitation a se laisser bercer par une ambiance zen.

Le premier jour, nous nous sommes baladees tranquilllement sur les bords du fleuve, et arpente un petit marche local avant d'embarquer sur une "vedette traditionnelle" pour une croisiere. Nous y avons apprecie un demi-coucher de soleil, le bateau ne partant qu'une fois les repas aux touristes servis (pas de cuisine sur le bateau tiens!). Pendant cette heure de navigation, nous nous sommes approchees du "Pont de l'Amitie" qui relie la Thailande au Laos. Meme si l'idee nous a tentees, nous ne passerons pas au Laos cette fois-ci, faute de temps... Il faut bien en laisser pour d'autres voyages! On se prend a rever en sirotant un apero dans les hamacs d'un bar flottant!

Le lendemain, les soieries faisant la reputation de la region de Nong Khai, nous sommes alles faire un tour dans 2 boutiques specialisees. Les etoffes, sarong, nappes... tout est magnifique mais pas forcement donne! Normal, vu le travail de tissage effectue! En shoppeuses averties, nous n'avons pas pu resister a quelques petites pieces...!

Le dernier jour a Nong Khai a ete consacre a la visite du mysthique, mi-boudhiste, mi hindouiste Sala Keoku, parc des sculptures de Boun Leua Sourirat, un artiste laotien un peu illumine qui aurait puise son inspiration de sa rencontre avec un ermite dans les montagnes (vers 1940?...). Cela a donne des sculptures immenses, de boudhas dont l'un de 20m de haut, surmonte du serpent naga, de divinites, d'animaux, et la piece maitresse, une roue de la vie avec representations sculptees de ses etapes, et preceptes boudhistes, dans laquelle le visiteur se balade.

Apres ces quelques jours de detente bien agreable sur les bords paisibles du Mekong, nous avons repris la route pour le sud du nord-est. Apres 6h de bus et un changement a Khorat sans probleme, nous sommes arrivees a Phimai hier soir. Sur les conseils de notre guest-house, nous sommes allees diner dans un bon restau pas cher un peu a l'ecart de la ville. Plats et services excellents... on nous a ramenees en scooter!

Aujourd'hui, nous avons visite le site archeologique du Prasat Hin Phimai.
N'ayant pas eu le temps de faire la petite incursion un temps envisagee a Angkor au Cambodge, nous avons tout de meme pu nous faire une idee de l'empire Khmer. Sur la route des Citadelles Khmers, ce temple construit au XII eme siecle est construit suivant le principe hindouiste du mandala (centre cosmique de l'univers) dans l'axe d'Angkor... Pour nous, tout cela est un peu flou, mais c'est un tres chouette site tres bien restaure!
Nous avons egalement visite le Musee National de Phimai ou sont exposees de tres belles pierres sculptees, steles, statues de boudhas, et de divinites hindoues (vishnou, krishna, ganesh et compagnie) retrouvees sur les vestiges...

Ensuite, nous avons enfourche nos velos (loue ce matin a la guest-house) pour aller voir le banian geant qui fait aussi la fierte de la ville. Il s'agit en fait d'un "grand arbre" de 43 m de circonference qui resulte de l'enchevetrement de racines dans la mangrove. Meme en pleine journee, l'endroit est un peu mysthique... En se baladant sous l'arbre, on croise des liseurs de bonnes aventures, a cote de petits autels boudhistes ornes de rubans, d'offrandes et de statues... de zebres notamment!

Demain, nous partons pour Bangkok, ou nous passerons 2-3 jours, et esperons pouvoir apprecier le festival de Loi Krathong, sans trop se sentir oppressees dans cette capitale tres touristique... Et puis, parce qu'on le vaut bien, nous nous offrirons un ultime moment plage a Kho Chang. Histoire de faire le plein de soleil et de revenir avec un joli teint hale... Bon, on s'arrete la pour l'instant, il y a des sujets qu'on ne veut pas trop aborder...

A bientot

Les 2 nouilles Vadrouilleuses

Posté par carobenz à 12:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2009

De Chiang Mai aux rives du Mekong

Sawat dee kha!

Apres nos 3 jours d'activite intense et de decouvertes  (cuisine, marche, elephants, trek, boxe thai et bar...), vos 2 nouilles vadrouilleuses se sont adonnees a un passe-temps fort apprecie du voyageur: le repos!

Entre 2 pages de "Glamour", 12 cartes postales et internet, nous avons trouve le temps de faire une bonne action en allant nous faire masser... a la prison des femmes de Chiang Mai! Les jeunes femmes qui y sont emprisonnees pour de courtes peines (jusque 6 mois), se font un peu d'argent de poche en proposant de vigoureux massages thai au prix defiant toute concurrence de 180 B, sur lesquels elles touchent 80 B (pas si mal!). Malgre les courbatures lies au trek, (douloureuses quand on se fait masser thai!), l'experience un peu insolite etait cool, et rien que pour la tenue pyjama que l'on avait revetu, ca valait le coup! Cf photo du blog avec Camille, Aurelie et Laure, copines francaises rencontrees a la guest-house.

Nous avions prevu de quitter Chiang Mai pour Sukhotai le jour suivant... Mais c'est l'episode "piqures mysterieuses de Vinciane" nous a rattrapees. Alors que les demangeaisons s'etaient un peu calmees, Vinciane s'est reveillees avec d'avantage de piqures et nous avons sagement decide d'aller consulter un medecin. Il s'est trouve justement que Simon et Rung, les patrons de la guest house devaient conduire leur fille Laura pour une visite de controle chez le dermato et nous ont propose de se joindre a eux! Nous voila donc partis en famille a l'hopital, ou Rung nous a ete d'une aide precieuse! En attendant de voir le medecin, entre prise de tension, de poids, de taille (tout va bien, Vinciane n'a pas grandi!), les speculations allaient bon train: puces, gale, tics...? Et non, bien pire, des punaises de lit, ces sales betes tant redoutees des globe-trotteurs, que nous nous felicitions de n'avoir jamais croisees dans les auberges de jeunesse, meme les plus sommaires! Et dire que nous les avions vues sur une natte dans la piaule, mais prises pour d'innocentes bestioles! Traitement de choc: cortisone, anti-histaminique pour la victime... Et pour ce debarrasser des betes vicieuses auxquelles certaines personnes ne reagissent pas du tout (chanceuse Caro) et qui se multiplient dans vos affaires, pas d'autres solutions que de TOUT laver a haute temperature et secher au seche-linge... Vous imaginez donc la soiree fun que nous avons passee a jouer au casino dans la laverie... et la nuit stressante, meme dans des draps propres et une nouvelle chambre!

Meme si nous avons passe une super semaine a Chiang Mai, ce fut donc avec un petit soulagement que nous avons repris la route. Compte-tenu du temps qu'il nous reste, nous avons du faire le choix de zapper Sukhotai et ses temples, pour decouvrir une autre facette de la Thailande. Direction le Nord-Est pour profiter de la douceur de vivre des bords du Mekong. Pour joindre Nong Khai, les liaisons en bus pas forcement evidentes, nous avons fait escale a Phitsanulok et Khon Kaen, 2 villes du centre pas tres glamours (infestees de mouches, de cafards, et on a vu un rat!)... Heureusement, dans la premiere, nous avons eu la chance de visiter le Wat un jour de fete et de constater une nouvelle fois la ferveur boudhiste des thais. Apres cette visite matinale, nous avions envisage de prendre un bus relativement tot pour Khon Kaen... Mais l'aimable concours d'une guichetiere malhonnete qui nous a vendu des tickets puis a oublie de reserve un siege pour les 2 "farang" (etrangeres), ne nous a permis d'arriver qu'a 21h30.  Heure ideale cela dit pour visiter le marche de nuit plutot couleur locale... Nous y avons decouvert des specialites culinaires jusque la soupconnees mais pas encore constatees: grillons, vers, cafards rotis... Ne nous sentant pas specialement en manque de proteines, nous avons prefere opter pour des options plus sures (noodle et gateau de poisson) mais pas forcement tres savoureuses... Tant pis, on se rattrapera avec un bon curry!

Echaudees par l'experience de la veille, nous nous sommes reellement levees tot pour chopper un bus pour Nong Khai. A peine a la gare, nous avons saute dans un bus et apres un petit changement en douceur, nous sommes arrivees sur les bord du Mekong et avons pose nos sacs dans un bungalow de bois avec salle de bain "jungle" en exterieur a la super Mutmee guest house.

Nous restons quelques jours dans ce havre de paix. Nous vous ferons partager l'ambiance zen!

Bises a tous

Les 2 nouilles vadrouilleuses

Posté par carobenz à 12:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2009

Trek dans les montagnes de Chiang Mai: balade a dos d'elephant, ascencion pluvieuse, nuit chez les Karen et rafting: l'aventure!

Sawat di kah les amis!

Comme nous l'avons ecrit precedemment, Chiang Mai merite que l'on s'y pose tranquilement pour explorer sa Region. Pour ce faire, notre instinct d'exploratrices nous a bien sur poussees a nous faire un trek dans les montagnes junglesques. Nous sommes donc parties a la rencontre des Karen, l'une des 20 tribus du Nord de la Thailande, vivant encore dans les villages reclus, sous un mode de vie relativement traditionnel. Mais la nuit dans les maisons en bambous, ca se merite...

Pour se donner du courage avant l'ascencion de 3 heures dans la jungle, les trekkeurs du lundi ont le droit a une distraction plutot motivante: une balade a dos d'elephant! Pour grimper sur les imposants pachydermes, nous avons du monter sur une plateforme. Le pas legerement hesitant, chacun a pose le pied sur la bete avant de s'installer sur une banquette, ou sur le cou de l'animal (faute de montures suffisantes!). Et c'est parti pour une balade dandinante, a pas pose, sur les chemins boueux. Les elephants suivaient les ordres de leurs mahouts (dresseurs)... La force tranquille, jouant de la trompe pour attraper la banane qu'on leur tendait ou pour s'abreuver dans la riviere, le pas sur dans les montees boueuses, et trainouillant un peu par moment... Franchement, on n'a pas voulu les contrarier!

Apres un dejeuner "bol de riz frit" pour faire le plein de sucres lents, nous sommes partis a l'assaut de la montagne sous un soleil de plomb.
Apres une petite mise en jambes sur la route, notre groupe s'est aventure dans la jungle, suivant sans probleme majeur le rythme pas trop mechant impose par nos 2 guides. Of et Don, 2 petits jeunes, l'un a la meche stylee et l'autre chausse de sabots style "crocs" n'en etaient pas moins pros... Attentifs au moral de la troupe, ils ont su nous amenager des pauses, pendant lesquelles ils n'ont pas hesite a nous faire la lecon de choses, repondant a nos questions sur la nature ou sur la vie dans les montagnes. Oui, il y a des elephants qui se baladent; leurs proprietaires les laissent se nourrir dans la nature parce que sinon, ca reviendrait a cher (deja qu'un pachyderme, ca coute le prix d'un 4X4!). Non, on n'a pas vu de singes parce qu'ils craignent les hommes (qui les chassent) et vivent bien plus loin dans la jungle. Oui, les vers des bambous sont tres bons a manger et valent leur pesant de cacahouetes au marche!
A mi-parcours, nous avons fait une petite pause baignade dans une chute d'eau bien rafraichissante. Le ciel s'assombrissant serieusement, nous ne nous sommes pas eternises. Malgre tout, on n'echappe pas aussi facilement aux averses de mousson... A peine repartis, une lourde pluie s'est abattue, trempant jusqu'aux os les 2 anglais peu prevoyant qui n'avaient pas de cape de pluie... Bon, meme pour ceux qui etaient equipes, l'orage a un peu complique la 2eme partie de l'ascencion, rendant boueux et glissant le chemin deja bien pentu! Malgre quelques petites glissades, et une progression difficile, nous sommes bien arrives au village avant la nuit! Nous avons decouvert la maison en bambous dans laquelle nous allions passer la nuit: un grand dortoir avec des nattes et des moustiquaires, une "salle a manger" et une cuisine "equipee au feu de bois": decor rustique epure ideal pour les aventuriers...! Pour detendre nos petits muscles endoloris, une bonne douche froide, une Chiang ou un Coca frais et un massage par les femmes karen ont ete parfaits. Nous avons ensuite deguste un excellent curry prepare par Of avant de pousser la chansonnette accompagne a la guitare par Don. L'occasion d'ecouter la version thais de No Woman No Cry (No whisky I die), ou le top 10 des chansons paillardes hollandaises... Excellente soiree pour terminer une tres chouette journee. Le lendemain s'annoncant tout aussi intense, nous n'avons pas trop traine pour nous coucher... a l'abri sous nos moustiquaires!

Enfin, a l'abri, on n'en n'est pas sures pour Vinciane qui se reveillant pour apprecier un splendide lever de soleil a 6h30, a eu la desagreable surprise de decouvrir des dizaines de boutons sur les bras, et le dos... Certes, elle commence a etre habituee a etre le festin privilegie des moustiques, mais ayant dormi avec des manches et pattes longues, elle s'interroge sur la provenance de cette eruption soudaine! Et Caro ayant dormi sur la natte voisine, tout comme les autres membres du groupe, dans la meme piece, ont ete totalement epargnes! On s'interroge et Vinciane se gratte... Pour calmer les demangeaisons, elle s'est badigeonnee de baume du singe...
Apres un petit dej toast et oeufs brouilles, nous avons entame notre descente vers la riviere par ... une montee pour passer de l'autre cote de la montagne. Apres une heure de marche pas evidente sous le soleil, mais sur la pente boueuse, nous avons atteint une grosse chute d'eau ou certains se sont baignes. Puis nous avons longe la riviere, la traversant plusieurs fois sur des pierres en certains passages rendus difficiles par les pluies torrentielles.
Apres ce petit trek matinal, nous avons enchaine par une experience sportive inedite pour la plupart d'entre nous: une descente en rafting qui, au vu du debit de la riviere (niveau 3-4 pour les connaisseurs), s'annoncait un peu flippante. Encourages et rassures par les guides, brieffes par les instructeurs, equipes de gilets et de casques, nous avons pris place a bord de 2 embarcations et nous sommes lances dans les eaux tumultueuses de la riviere. Le premier passage agite dans les rapides parfaitement maitrise grace a notre travail d'equipe (et un tout petit peu a l'instructeur...), nous nous sommes vraiment eclates lors des 45 minutes de descente. Changement de "bateau" ensuite, nous avons embarque sur des radeaux en bambous, et fait une petite descente pepere, surtout pour le folklore! Deux petites seances navigations tres "rafraichissantes".

De retour sur la terre ferme, nous avons pris un dejeuner bien merite avant de mettre le cap en minibus pour Chiang Mai. Pour prolonger l'aventure avec nos collegues de trek, nous nous sommes donnes RDV pour une soiree Boxe Thai en ville. Apres une bonne douche et une lessive imperative, nous sommes donc sorties au Loi Kroh Boxing Centre. Nous y avons assiste a des combats non fictifs de minots de 10-12 ans deja tres combatifs et de boxeurs confirmes dans un athmosphere intense, entre supersition et adrenaline, chargee de l'odeur de sueur et de camphre. Meme pour les reticents aux sports de combat, le spectacle est a voir: la preparation, la concentration, l'engagement et le respect des boxeurs et de leurs clans sont impressionants. Et puis le cadre vaut le detour aussi, avec tous ses bars a lady-boys dans l'enceinte et l'allee menant au ring...!

Nouvelle soiree depaysante et reussie... Nous nous sommes couchees crevees des efforts du treks et de l'intensite a suivre les combats. Les prochains jours a Chiang Mai seront consacres au repos... Ecritures de cartes (et blog tiens!) et massage au programme!

Bises a tous

Les 2 nouilles trekkeuses!

Posté par carobenz à 14:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


21 octobre 2009

Chiang Mai

Sawat di kah les amis!

Apres une nuit de bus, nous sommes arrivees samedi matin a Chiang Mai, 2 eme ville de Thailande, au nord, dans le Triangle d'Or (en rapport avec le trafic d'opium avec les pays voisins Le Myanmar et le Laos). La Region de Chaing Mai est aussi (et surtout, ouf!) reputee pour ses montagnes ou des tribus issues d'une vingtaine d'ethnies (akha,karen,lisu,lahu...) vivent encore avec un mode de vie relativement traditionnel (maisons en bambous, pas d'electricite, 2-3h de marche dans la jungle pour y acceder...), sa cuisine, les treks dans la jungle ou a dos d'elephants, ses marches artisanaux...
Pour profiter pleinement de ses nombreux atouts,nous avons decide de poser nos sacs a dos pour 4-5 jours dans une guest-house tenue par un couple franco-thai. Fuyant habituellement les lieux un peu trop frequentes par les francais, la critique du Routard etait tellement elogieuse que nous avons cette fois cede, et pris le risque d'avoir des conversations passionnantes sur la politique interieure avec des compatriotes... Pour l'instant,nous y avons echappe, et c'est vrai que l'ambiance familiale, Pinpin le Lapin et le petit patio-restau ombrage sont bien agreables!

Samedi, nous nous sommes promenees un peu au hasard dans la ville et visite un Wat, et le Centre Culturel et d'Art, en apprenant un peu sur l'histoire et la culture de la Region. Pas sur que l'on retienne grand chose mais bon... c'etait vraiment tres interessant!

Dimanche, les Breizh Vadrouilleuses se sont parees d'un beau tablier rouge pour jouer les Maite et Micheline lors d'un cours de cuisine Thai. En preambule de la lecon, chapeau de paille sur la tete, nous avons fait un petit tour dans le potager bio pour decouvrir les fruits et legumes utilises en cuisine Thai: piments bien sur, ananas, citronelle, oignon vert, gingembre, ginseg, haricot geant, papaye (legume avant qu'elle ne soit mure, puis fruit!)... Ensuite, les choses serieuses ont commence avec la preparation d'une pate de curry (rouge, vert ou jaune selon l'envie de chacun), base de la preparation du chicken ou vegetable curry, premiers des 4 plats cuisines dans la journee. Nous avons ensuite prepare une soupe (poulet coco, Tom Yam crevettes) que nous avons degustee avec le curry, en guise de 1er lunch...! Deja rassasiees, nous avons tout de meme prepare, les autres plats, a manger en guise de second lunch pour les appetits feroces, ou a emporter dans des petits sacs plastiques... Meme si le poulet aux noix de cajou de Caro, la salade de papaye a l'assaisonnement delicieux de Vinciane, et nos spring rolls etaient succulents, nous avons opte pour cette 2eme option... Nous avions tout de meme garde une petite place pour le dessert et avons pu nous regaler d'un riz gluant a la mangue et une citrouille en lait de coco... En recompense, tous les cuistos-thai en herbe ont recu un petit livret de recettes (avec les noms des legumes et plats en thai aussi). Nous n'aurons qu'a arpenter les villages exotiques de Bretagnes ou les rue de Paris pour trouver l'epicier thai qui nous fournira les produits frais necessaires pour regaler les fins palais de nos amis!
De retour a Chiang Mai, nous sommes parties en quete de souvenirs au superbe marche du Dimanche... Une bonne seance shopping dans un marche qui, de memoire de Breizh Vadrouilleuses, propose le plus bel eventail d'artisanat: bijoux, sacs colores, soieries, elephants en tek, bouddhas, vetements, costumes traditionnels des tribus locales... Pas facile de ne pas ceder a la tentation... Mais il nous reste encore quelques trajets en bus ou train, et d'autres marches nous attendent... De quoi faire de belles trouvailles!
Et puis la balade a dos d'elephant ou le trek dans la jungle avec un sac tati, c'est pas tres pratique... Non,on plaisante, nous ne sommes parties qu'avec un petit sac a dos dans les montagnes de Chiang Mai. Un peu de patience, recit de cette junglesque excursion de 2 jours a la rencontre des mahout et des Karen au prochain numero!

Sawat di kah!

Les 2 nouilles vadrouilleuses.




Posté par carobenz à 12:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 octobre 2009

Du Pont de la Riviere Kwai a Kanchanaburi aux vestiges du Royaume de Siam a Ayutthaya... Etapes "Histoire de la Thailande"

Sawat di kah les amis!

Bangkok-express... Pourquoi?

Tout simplement parce que la Capitale Thai n'a ete qu'une etape dans notre parcours vers la Region du Centre et du Nord-Ouest. Egalement parce que nous l'avons traversee a 4h30 du matin, en tuk tuk motorise a 3 roues et sous la pluie pour regagner une autre station de bus... Ambiance midnight-express... non, on plaisante, on n'a meme pas eu peur!

Nous avons donc enchaine par un bus pour Kanchanaburi, celebre pour le triste episode du Pont de la Riviere Kwai. Pour ceux qui, comme nous, n'en ont pas franchement entendu parler en cours d'Histoire, et qui n'ont pas vu le film, petite explication: En 1942, pendant la 2eme guerre mondiale, l'armee imperiale japonaise a ordonne la construction d'une voie de chemin de fer qui devait rallier le Siam a la Birmanie. 30000 prisonniers de guerres et 100 000 travailleurs asiatiques s'y sont colles, et beaucoup ont peri... Bon, pour plus de detail, louez le DVD du film ou filez a la bibliotheque!
Evidemment, nous avons forcement sifflote en traversant le pont... et visite avec un peu plus de serieux le Musee dedie a cet episode de la 2eme GM et les cimetieres ou sont enterres les soldats morts au combat, a la construction de la voie ferree, de la malaria, ou lors des bombardements du pont.

Suite de la journee plus legere, puisque nous avons loue des velos pour silloner la campagne de Kanchanaburi et visiter 1 Wat (temple boudhiste). Sous une chaleur ecrasante, notre petite sortie bucolique et sportive nous a ravi, et affermi les mollets... Pour une recuperation en douceur, nous avons tranquillement bulle autour de la piscine de l'hostel.

Le lendemain, nous avons pris un minibus pour rejoindre Ayutthaya, une des anciennes capitales du Royaume de Siam dont le parc archeologique est inscrit au Patrimoine de l'Humanite. Nous avons d'abord decouvert la beaute des Wat par un tour de nuit avec une conductrice de tuk tuk fort sympathique. Meme s'il elle ne parlait pas anglais, nous avons convenu de faire avec elle, le tour des temples de jour (quand on peut les visiter). De toute facon, a moins d'etre avec un gros car de tourisme, c'est assez dur de trouver un guide anglophone pour vous parler de l'histoire thai de ces temples... Tant pis, nous nous en remettons au bon vieux routard et aux brochures touristiques!

Depart donc le lendemain a 11h avec notre copine pour un tour des Wat du centre et des alentours d'Ayutthaya: Wat Phra Mongkhon, Wat Phra Sri Sanpet, Wat Mahataht... Nous avons vu de tres beaux vestiges, restaures avec soin ou en ruines, mais tres bien entretenus. Quelques chedis, stupas ou viharn (tours et elements architecturaux des temples) sont parfaitement conserves. Partout, les offrandes de fleurs, de nourriture, d'encens aux boudhas demontrent la ferveur et la spiritualite des Thais. Les boudhas sont magnifiques: assis, couches, drapes de soie ou couverts de feuilles d'or. Celui qui se niche au coeur des racines d'un figuier (Wat Mahataht) nous a beaucoup plu. Attention, pour la photo, il ne faut pas poser au-dessus de lui... Le respect du Boudha implique un respect de l'etre sage!
Nous avons encore de la route a faire sur le chemin de la spiritualite... Avant la prochaine lecon a Sukhotai ou Phitsanulok, nous avons decide d'opter pour des loisirs plus terrestres, en partant pour la Region de Chang Mai, ou  les elephants nous attendent pour une petite balade dans la jungle! Ou comment gagner facilement la felicite. Ca vous laisse reveurs?

A bientot!

Les 2 nouilles vadrouilleuses.

Posté par carobenz à 13:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2009

Decouverte de la Thailande!

Sawat di kah!

Vous vous en doutiez grace a notre precedent article, nous sommes bien entree en Thailande! Le passage de frontiere s'est passe sans souci... Nous n'avons meme pas eu a descendre nos gros sacs a dos pour un quelconque controle... Etonnant pour ce pays, ou les histoires de trafic de drogues et de backpackers emprisonnes sont souvent entendues...! On a juste eu le droit a une petite crise d'une douaniere pas tres aimable qui n'a pas apprecie que l'on se prenne en photo devant sa guitoune (on n'a fait qu'imiter 2 dames malaises, que l'on pensait au courant de ce qui etait permis ou pas...). On a efface la photo illico presto!

Des les premiers instants en Thailande, on a compris que la communication et l'orientation seraient sans doute plus compliquees que dans n'importe quel pays traverse depuis le debut de notre periple. Tous les panneaux sont en Thai, avec un alphabet different, et donc incomprehensibles pour nous; et notre anglais ne nous sert pas a grand chose, la majeur partie de la population, meme les commercants, ne baragouinant que des phrases apprises par coeur! Le premier panneau en anglais a ete un "Happy toilet" toujours utile, et bien marrant!

Le minibus nous a depose en bord de route, et nous avons saute dans un "tuk-tuk" motorise avec lequel nous avons rejoint, a toute allure notre guest-house a Krabi. Le soir, nous nous sommes fait masser par la fille de la "boulangere", qui nous a conduites en scoot, a 3, et sans casques dans son salon... Premier ride en scooter pour Vinciane... "L'aventure" avant la detente!

Le lendemain, nous avons visite Krabi... Rien d'exceptionnel, mais une journee sympa entre visite d'un wat (temple bouddhiste, centre culturel, lieux de vie des moines, de reunions...) et balade au bord de la riviere.

Samedi 10 octobre, nous avons pris le bateau pour Kho Phi Phi, l'une des nombreuses iles paradisiaques de la Mer d'Andaman, plus petite et moins archi-bondee de backpackers assoifes de full-moon partys que Phuket mais tout aussi bordee de plage de sable blanc. C'est aussi sur cet archipel qu'a ete tourne "La Plage" avec Leo de Caprio. Moins glamour, et meme franchement triste, le tsunami de 2004 a completement devaste l'ile. Si aujourd'hui, la partie touristique de l'ile a ete reconstruite, on devine assez facilement l'horreur de ce qui s'est passe...
A l'hotel, choisi un peu eloigne des bars et echoppes bruyants pour nous garantir de belles nuits paisibles, nous avons ete accueilli par Alex, personnage haut en couleur avec ses petites tresses, son velo "Hello Kittie", legerement efemmine... Sa phrase de bienvenue, sans doute les seuls mots appris en anglais: "Morning, Beautiful, Happy...!". Fou rire a peine dissimule a chaque fois!

Nous avons passe 2 jours 1/2 sur l'ile. Malgre une petite crainte sur la meteo quand on a essuye une tres grosse averse de mousson, on a eu un super soleil, juste perturbe par 1 ou 2 levees de vent violent et quelques goutes de pluie, qui n'ont pas suffit a nous faire troquer les maillots pour les capes de pluies! Nous avons donc simplement pris le temps de nous reposer, de prendre un joli teint hale sur la plage, et de faire trempette dans les eaux turquoises. Une petite balade nous a permis d'apprecier le joli coucher de soleil sur port et les jolis bateaux de peche... Nous vous laissons rever avec les photos...

Mardi, nous avons repris le bateau pour Krabi, ou nous devions enchainer avec un bus pour Bangkok. Caro toujours pas malade en bateau, on progresse sur l'oreille interne... Mais Vinciane a soudain ete prise d'un sacre mal de ventre. Surmontant la douleur et les nausees, elle a tout de meme souhaite prendre le bus... 2 H de route interminables jusque Surat Thani, dans un bus pas terrible et les toilettes fermees... Nous nous sommes dit qu'il valait mieux eviter une nuit horrible en bus et repousser notre depart pour Bangkok eu lendemain. Le chef de la station de bus a ete sympa, nous a amene a un hotel et nous a promis de repasser nous prendre en fin de journee le lendemain... Vinciane a ete malade pendant 4 h, et Caro, pas au top non plus, et solidaire...! Apres cette folle nuit, ca allait quand meme un peu mieux. Nous avons passe la journee dans l'hotel, la ville de Surat Thani n'ayant aucun interet, et nos forces ne nous permettant que de lire ou de dormir... Un minibus est bien passe nous prendre, et nous avons attendu le bus pour Bangkok...
Recit de ce Bangkok express au prochain episode!

Bisous a tous

Posté par carobenz à 07:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2009

Sawat di kah les amis!

Et oui, comme vos rudiments de malais sont tres bons, vous vous dites que cette accueil chaleureux sur cet article n'est pas d'usage en Malaisie... Normal, puisque nous sommes arrivees hier en Thailande, derniere etape prevue de notre periple, meme si on envisage une petite incursion au Cambodge, au moins pour les celebres temples d Angkor!

Mais n'oublions pas la Malaisie trop vite. Nous vous avions laisses reveurs en vous parlant de notre excursion Robinsonnes sur les Iles Perenthians. Apres une traversee express du pays en minibus nous avons embarque sur un speedboat pour un transfert tout aussi rapide, decoiffant, notre embarcation filant et se fracassant sur les vagues, pour le plus grand bonheur du "capitaine"... et du notre aussi! (Caro n'a meme pas ete malade!)

N'ayant betement pas reserve notre hebergement, nous nous sommes fait deposer a Long Beach, la plage principale de la petite ile, et avons du marcher 10 bonnes minutes a travers jungle, sac sur le dos pour arriver de l'autre cote de l'ile... Le poids des sacs, la chaleur et les reponses "desole, c est complet", nous on fait un peu stresser. Mais nous avons finalement trouve un petit chalet avec ventilo, moustiquaire, et SDB (sans lavabo!)... Rudimentaire et avec une "legere" odeur de pipi de chat... mais c'est ca l'aventure!

Nous n'avons pas du partir pecher notre diner, plusieurs petits cafes/paillotes se trouvant sur la plage. Le temps s'est brusquement assombri et un enorme orage a eclate pendant notre diner. Les filets de protection contre la pluie installes par les locaux ne suffisant pas, nous nous sommes refugiees a l interieur et avons ainsi fait la connaissance de Jean, un francais globe trotteur qui a du attendre une accalmie pour rejoindre l'autre cote de l'ile, bien aide par la lampe et la cape de pluie de Vinciane!

Le lendemain, apres une bonne grasse matinee, nous avons profite d'une petite plage deserte, a 2 pas de notre "chalet". Baignade difficile a cause des coraux, mais bonne trempette quand meme... Que c est bon de ne rien faire sous les cocotiers! Le soir, nous avons apprecie un joli coucher de soleil. Puis nous avons diner d'un tres bon barbecue de poisson (homard et crevettes, miam!) avec Jean puis sommes "sorties" de l autre cote de l'ile, plus "branche"... Retour sans soucis, grace a la belle lueur de la pleine lune!

Pour notre dernier jour aux Perhentians, nous avions un programme charge: plage! Nous avons suivi Jean, qui avait deja fait le tour de l'Ile, pour atteindre une plage permettant de se baigner reellement. Apres un petit moment bronzette entrecoupe de plongeons, et un coca dans un resort cabane bien cache, voyant le ciel menacant, nous avons entrepris une retraite rapide vers notre plage... Mais nous n avons pas pu eviter un gros orage nous trempant en 2 minutes, ce qui a rendu notre marche dans la jungle en claquettes un peu sportive! Le temps se calmant dans la soiree, nous avons pu diner au sec... ou presque, vu l'humidite ambiante!

Pour quitter les Perhentians, nous avons pris un speedboat de notre plage, evitant ainsi une marche sac a dos assez penible. A Kuala Besut, nous avons pris un transfert pour Penang, au nord ouest de la Malaisie, qui est un point de chute ideal pour un transfert en Thailande.

Arrivees a Georgetown, ville principale de l'Ile de Penang, dans l apres-midi, nous avons commence par une "petite demarche administrative" d'importance majeure... En effet, nous avions appris 2 jours plus tot, par hasard, que entrant en Thailande par bus, notre passeport nous permettrait de n'y rester que 15 jours, ce qui perturbait pas mal nos plans (obligation de sortir au Laos, ou au Cambodge rapidement!). Heureusement, notre auberge, comme la plupart, offrait de vous obtenir un visa de 30 jours pour la modique somme de 5 RM (1euro...). Mission accomplie des le lendemain donc!
Puis nous nous sommes baladees dans Little India, tres musicale et coloree, toujours en plein festival Deepavali. L'attraction supplementaire pour tout le quartier, et pour les comeres que nous sommes: une vieille baraque delabree, sur le point de s'ecrouler dans la rue apres de fortes pluies et l'intervention des pompiers (tenues militaires kaki/fluo du plus bel effet!)!
Nous avons egalement apprecie les jolis maisons de l epoque coloniale, en bon etat, et qui valent a la ville son statut de Patrimoine de l'Humanite.

Le lendemain, nous sommes allees visiter la plus grande ferme de papillons du monde en nombre d'especes et de specimens. Nous avons bien sur pris beaucoup de photos de ces jolis volatiles et de quelques insectes fascinants (si, si!) comme ces mantes-feuilles au camouflage dement!
Petite anecdote pas tres plaisante, a l'aller dans le bus. Un malais bien emeche nous a un peu traitees de tous les noms, avant de se faire a moitie etrangler par un autre passager n'aimant pas trop se faire insulter... Pas trop de peur, ni de bobo, mais on s'en serait quand meme passe!
Pour nous remettre de cette journee, nous nous sommes offert une bonne pizzeria et un petit cocktail pas tres typiques, certes, pour notre dernier diner en Malaisie, mais bien agreables! 

Hier, nous avons pris notre minibus pour la Thailande. Vous saurez tout de ce passage de frontiere au prochain episode, un peu de patience!

Sawat di kah!

Posté par carobenz à 10:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2009

Cameron Highlands

Selamat Pagi les amis!

Nous avons quitte la Mega KL pour une escapade nature dans les montagnes des Camerons Highlands, ou les plantations de the se sont fait une place au coeur de la plus ancienne foret vierge du Monde!
Le voyage en bus en lui meme a ete une aventure... Avant meme le depart, puisque le bus de 10h30 ayant souffert d une avarie d air conditionne, nous avons du attendre celui de 12h30, qui est finalement parti a 13h15... Une petite pause changement de roue dans une casse pendant laquelle on est reste enfermes dans le bus de plus en plus enfume nous a meme fait regretter les bus boliviens!
Finalement, nous sommes arrivees a Tanah Rata, au coeur des Cameron Highlands, bien trop tard pour envisager une quelconque balade... Apres s etre installees dans notre auberge, nous avons juste booke notre Trek Aventure pour aujourd hui et dine "en ville".

Nous sommes donc parties ce matin en minibus pour une journee qui commencait sous un joli soleil. Apres un trajet tranquille sur la route goudronnee qui sillonne dans la Blue Valley, nous avons grimpe dans un Land Rover bien plus approprie pour le chemin tres escarpe et boueux nous conduisant au debut de notre trek.
Au bout de 3/4h de marche dans la jungle luxuriante, rencontrant de drole d insectes, traversant une riviere, et nous accrochant aux bambous, nous avons decouvert la fameuse et impressionante Rafflesia, plus grande fleur du monde qui atteint environ 1 m de diametre, et ne vit que 7 jours!

Nous sommes ensuite allees a la rencontre des Orang Asli, peuple natif de Malaisie. Non, ils ne portent pas de pagne et les enfants vont a l'ecole. Cela dit, certains manient encore tres bien la sarbacane... et nous ne sommes pas trop nulles non plus!

Apres un bon lunch dans une gargotte chinoise, nous sommes allees visiter une plantation de the. La Maison BHO a ete creee par un anglais vers 1925, et est une des plus reputee du pays. On y a appris un peu sur la production du the, admire les jolies terrasses verdoyantes et bien sur deguste un the peppermint pour Vinciane, et un original Teaccino saveur Caramel pour Caro... Nous ne sommes pas specialistes, mais nous avons apprecie cette pause tres british!

Voila pour les Camerons Highlands, ou en un jour, nous avons de nouveau apprecie la diversite de la Malaisie!

Vous pouvez voir en image cette chouette journee sur ce blog.

Nous partons demain pour les Iles Perenthians, a l'oppose du pays, pour quelques jours de plage et snorkelling pour observer pleins de poissons aux couleurs chatoyantes (il parait!)

A bientot. Bizz!

Posté par carobenz à 13:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]